De pied en cap

Entendue ce midi sur France Info, au sujet de la libération d’un malheureux considéré comme terroriste pour avoir porté atteinte à des caténaires :

« Julien Coupat est attendu de pied ferme dans la ville de X, par son comité de soutien qui n’a pas baissé les bras ».

Ils ne devaient probablement pas savoir où donner de la tête.

Quelques statistiques :

« de pied ferme » figure sur 177 000 pages recensées par Google, mais « pied ferme » fait 203 000 pages.

« baissé les bras » : 93 300 pages,  son petit frère « baisse les bras » 54 800 pages, et leur aîné « baisser les bras » 230 000 pages.

Victoire de la famille bras, d’une courte tête. Mais la famille pied ferme, qui a le bras long, repart la tête haute.  Ciel, je m’emeceau les pinèle.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s