La loi du genre

C’est la loi du genre : lorsqu’un journaliste ne relit pas son papier, il court le risque de se répéter. En témoigne cette superbe intro de Fabrice Aubert, de LCI, dans un article consacré aux élections présidentielles américaines : « C’est la loi du genre outre-Atlantique. Pendant la convention adverse, le candidat de l’autre parti est totalement inaudible sur le plan médiatique. 2008 n’échappe pas à la loi du genre. »

Un site perso fort érudit nous apprend que dans cette expression, le mot loi signifie « condition de la perfection esthétique ». Nous voilà rassurés : la répétition devient poétique, comme aurait dit Bachelard.

Publicités

2 réponses à “La loi du genre

  1. Bonjour

    Je suis le journaliste qui a écrit cette « superbe intro », pour reprendre vos propres termes.

    Tout d’abord, merci de l’intérêt que vous accordez à notre site et à mon article.

    Je ne peux que m’incliner devant votre remarque. Et je vous remercie surtout de m’avoir signalé cette « répétition poétique ». Même si elle aurait pu convenir à Bachelard, je l’ai donc supprimée.

    http://tf1.lci.fr/infos/elections-usa/0,,4056569,00-pendant-ce-temps-la-john-mccain-.html

    Cordialement

    Fabrice AUBERT
    LCI.fr

  2. Merci à vous Fabrice, d’avoir pris la peine de vous rendre sur ce blog. Et bravo pour votre réaction.
    Puisque vous êtes un « insider » de LCI.fr, éclairez ma lanterne : avez-vous un secrétariat de rédaction ? Des correcteurs ? Comment se passe la relecture ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s